Être Chiropraticien… Cela s’apprend où? Visite de mon École Chiropratique le CMCC en Mai dernier

Visite du Canadian Memorial Chiropractic College, école où  j’ai appris mon métier de chiropraticien

Personne ne peut s’improviser chiropraticien. Pratiquer la chiropratique c’est complexe. Cela demande de la technique, des connaissances sur l’anatomie, la biomécanique, les sciences cliniques et bien d’autres aptitudes. L’ajustement chiropratique c’est bien plus qu’un simple craquement. Mais où ça s’apprend la chiropratique? Rassurez vous, bien que certains pensent qu’on fait de la magie avec nos mains, le chiropraticien n’étudie pas à Poudlard! Au canada, il existe 2 universités qui offrent le programme de chiropratique soient l’Université du Québec à Trois-Rivières et le Canadian Memorial Chiropractic College à Toronto. J’ai pour ma part étudié à Toronto, car le programme à Trois-Rivières n’existait pas lorsque j’étais étudiant. Le programme est d’une durée de 4 ans à Toronto et de 5 ans à Trois-Rivières. Dans les premières années, nous voyons les sciences globales, mais essentielles pour bien comprendre le corps humain tels que l’anatomie, la biochimie, la physiologie, la biomécanique, etc. En plus des cours théoriques, plusieurs heures pratiques permettent à l’étudiant de se familiariser avec la palpation et devenir un maître dans l’ajustement chiropratique. Dans les dernières années, l’étudiant effectue un internat dans la clinique universitaire de l’établissement.  Il offre des soins chiropratiques à moindre prix et sous supervision d’un chiropraticien d’expérience. Tout comme un chiropraticien, l’interne peut vous aider pour des conditions comme des nerfs sciatiques coincés, douleurs au cou, mal de dos intense, torticolis et bien plus. Les cliniques chiropratiques universitaires sont souvent ouvertes le samedi et offrent un service d’urgence chiropratique.

Le Canadian Memorial Chiropractic College est le premier collège chiropratique au Canada. Le collège a ouvert ses portes en septembre 1945. Il a déménagé 3 fois et se trouve désormais sur la rue Leslie à Toronto. C’est ce bâtiment plus récent que j’ai d’ailleurs visité. Le collège offre le cours de chiropratique, mais aussi de la formation continue et des spécialités chiropratiques telles que la radiologie, sciences cliniques, santé au travail et prévention et chiropratique sportive. Toujours à la recherche d’innover, la clinique universitaire inclut d’ailleurs des soins d’acupuncture et de massothérapie. Cette opportunité permet d’exploiter la complémentarité avec les soins chiropratiques. Également, le CMCC châpeaute plusieurs projets de recherche et est un leader dans le mouvement de pratique basée sur les données probantes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *